Red on Red, 2017
Mark Handforth
Red on Red, 2017
Aluminium peint
H 345 x 165 x 120 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2018

Installé à Miami depuis plus de 20 ans, Mark Handforth est profondément attaché à l'héritage des avantgardes américaines du XXe siècle. Il use librement d'un vocabulaire formel emprunté au Ready-Made, à l'Art Minimal ou au Pop Art qu'il confronte à une iconographie souvent dérivée de l'environnement urbain. Red on Red, étoile rouge monumentale et rutilante aux branches cabossées de 3,45 m de haut, associe une icône de la culture américaine, l'étoile, au culte de l'automobile, l'oeuvre étant produite comme une carrosserie de voiture. Cette sculpture a été réalisée spécifiquement pour le Domaine du Muy.



We The People (detail), Elément #C6.2, 2011
Danh Vo
We The People (detail), Elément #C6.2, 2011
Cuivre
H 200 x 293 x 97 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2018

D’origine vietnamienne mais ayant grandi au Danemark, Danh Vo est un artiste conceptuel qui vit et travaille entre Mexico et Berlin. Il produit une œuvre protéiforme dans laquelle il explore les rapports entre l’histoire individuelle et collective et aborde de nombreuses questions liées à l’identité, la mémoire et l’appartenance. We The People, est une reproduction de la Statue de la Liberté à l’échelle 1 en 400 morceaux de cuivre volontairement non assemblés. En effet, la reproduction à la taille réelle de la Statue de la Liberté est interdite par les États-Unis. Le titre We the People renforce cette idée de fragmentation puisqu’il s’agit des trois premiers mots seulement de la Déclaration d’Indépendance américaine. Cette œuvre peut être interprétée comme un acte de rébellion contre l’ordre mais aussi un hommage à l’accueil.



Transformation Instable, 1963-1971
Francisco Sobrino
Transformation Instable, 1963-1971
Acier poli miroir
H 600 x 180 X 180 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2016-2018

Dès le début des années 1960, Sobrino utilise le Plexiglas transparent fumé ou coloré pour réaliser ses œuvres. La superposition et la juxtaposition de formes géométriques simples donnent naissance à des compositions complexes, faisant jouer espace et lumière avec le déplacement du spectateur. En 1963, l’artiste décide de réaliser des modules géométriques avec un matériau permettant une exposition en extérieur. Cette nouvelle série en acier poli miroir est intitulée Structures permutationnelles. Les surfaces réfléchissantes de l’œuvre lui  permettent de s’intégrer complétement dans l’espace environnant.



Giant Triple Mushroom, circa 2011
Carsten Höller
Giant Triple Mushroom, circa 2011
Polyester, polyuréthane, acrylique
H 360 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2018

Docteur en entomologie (science des insectes), l’artiste contemporain allemand Carsten Höller crée des oeuvres qui allient biologie, études comportementales
et humanisme. Dans les séries des Double Mushrooms et des Giant Triple Mushrooms, l’artiste compose des combinaisons tridimensionnelles de répliques géantes de plusieurs sortes de champignons hallucinogènes et/ou toxiques. Le choix de cette forme hybride fait référence aux sensations effectivement expérimentées (modification de la réalité et morcellement de la pensée) en cas d’ingestion.



Lentilles flottantes, 1994
Marta Pan
Lentilles flottantes, 1994
Résine moulée, finitions apprêt polyester et laque polyéruthane
Diam. 210 et 105 cm
Edition de 3 ex


Œuvre présentée en
2018

Inspirée au départ par les formes végétales et organiques (fruits, coquilles, racines) qu’elle transpose en plâtre ou en terre cuite, son travail évolue rapidement vers des lignes de plus en plus simplifiées, jusqu’à l’abstraction. L’artiste s’intéresse également à la liberté de mouvement qu’elle peut donner à ses sculptures. Dans
un premier temps, c’est l’action humaine qui active le mouvement de l’œuvre. Puis, Marta Pan utilise les énergies cinétiques naturelles, telles que l’air et l’eau, qu’elle
laisse volontiers dialoguer avec ses sculptures d’extérieur et en particulier avec ses emblématiques sculptures flottantes qu’elle développe à partir du début des années 60.



Le Secret, 2011
Wim Delvoye
Le Secret, 2011
Bronze patiné
H 200 x Ø 77 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2018

Wim Delvoye est un artiste plasticien belge qui, à travers ses créations, critique de façon souvent provoquante l’absurdité de notre société contemporaine. Notamment connu pour l’installation Cloaca et ses cochons tatoués, Delvoye questionne la valeur de l’art, joue avec son image et avec le statut de l’artiste. Le Secret fait partie d’une série intitulée « Twisted » dans laquelle il change le regard du spectateur sur certaines oeuvres classiques, notamment des sculptures baroques du XIXe siècle. Ici, à partir d’une oeuvre d’Auguste Moreau, il utilise la technique du scan 3D pour s’approprier l’œuvre originale, la tordre (dans le sens des aiguilles d’une montre ou l’inverse) et la restituer sous un angle nouveau.



Black Clown Carousel, 2009
Carsten Höller
Black Clown Carousel, 2009
Acier, cuir synthétique, fibre de verre, ampoules, moteur électrique
H 320 x diam. 500 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

Carsten Höller est connu pour jouer avec la frontière ténue qui existe entre l’art contemporain et le divertissement. Avec les Carrousels, œuvres incontournables
dans son travail, il associe une forme familière liée à l’enfance à une expérience physique et à une perception nouvelle. L’artiste a délibérément modifié la vitesse, la direction et les matériaux du manège pour créer une sensation de doute, de confusion et de désorientation chez le visiteur qui est invité à prendre part à cette expérience. La représentation consensuelle du manège, et par extension du souvenir de l’enfance, est ici mise à mal par un dispositif qui individualise notre perception sensorielle.



1-2-3 Tower, 1993
Sol LeWitt
1-2-3 Tower, 1993
Blocs de béton
H 243,8 x 122 x 122 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

L’œuvre 1-2-3 Tower est caractéristique des structures en briques réalisées par Sol LeWitt à partir du milieu des années 1980. En reprenant la logique de ses systèmes
modulaires, il développe une simple progression géométrique pour former une tour qui rappelle l’importance de l’architecture dans la pratique de l’artiste. Si la forme ou l’unité de base est particulièrement simple dans les oeuvres de LeWitt, c’est l’arrangement ou la disposition de cette forme déclinée selon un protocole défini par l’artiste qui constitue la finalité de l’œuvre.



Œuvre réalisée in situ
Lattice III, 2008
Conrad Shawcross
Lattice III, 2008
Aluminium
500 x 500 x 700 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2017-2018

L’artiste britannique Conrad Shawcross développe une œuvre à la croisée des sciences physiques, de la géométrie et de la philosophie. Membre de la Royal Academy of Arts, il s’est illustré à travers la création de sculptures modulaires et systématiques. On peut ainsi voir ses pièces comme l’exégèse d’une variété de textes écrits par des figures illustres de l’histoire des sciences (Dorothy Hodgkins, Charles Babbage…). Lattice III explore la géométrie du tétraèdre. Les 112 tétraèdres utilisés sont arrangés selon un motif de maille, comme des atomes. Par
sa structure singulière, la sculpture illustre l’idée d’un espace en constante expansion et interroge la nature même du lieu dans lequel elle prend place.



RH 324_10 (Teddy Sculpture w Base), 2014
Peter Regli
RH 324_10 (Teddy Sculpture w Base), 2014
Marbre blanc et noir
88 x 65,5 x 64 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2016-2018

Peter Regli est connu pour ses installations de Land Art et interventions, parfois anonymes, aux quatre coins de la planète. Reality Hacking, son projet initié dans les années 90 et toujours en cours, comporte près de 300 actions variées mais se traduit plastiquement souvent par de la sculpture monumentale. Regli vient perturber notre quotidien en s’emparant librement de figures ultra popularisées pour les implanter là où ne les attend pas. Ce Teddy Bear détourne l’image d’un nounours doux et chaleureux pour proposer une sculpture imposante faite d’un matériau froid et lourd.



Image retouchée, 2015
Wang Du
Image retouchée, 2015
Résine
206 x 240 x 455
Pièce unique


Œuvre présentée en
2016-2018

Wang Du est un artiste dont le travail offre un regard critique sur le système médiatique contemporain. En arrivant en France en 1990, l’artiste ne lit pas le français et se contente donc de comprendre les actualités à travers les images. Il se rend compte alors de leur manipulation souvent réductrice et trompeuse et décide d’en faire sa matière première. Régulièrement, il s’empare d’images trouvées dans la presse qu’il traduit en trois dimensions en conservant les choix de cadrage ou de déformation propres à la prise de vue originale. Comme dans Image retouchée, Wang Du aime monumentaliser des faits-divers qui prennent, grâce à lui, une autre dimension.



Subtraction Screen (DdM), 2017
José León Cerrillo
Subtraction Screen (DdM), 2017
Acier inoxydable et peinture epoxy
400 x 400 x 10 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2017-2018

José León Cerrillo est un artiste protéiforme qui explore les modes de représentation à travers un large éventail de mediums tels que l’affiche, la sculpture, l’installation ou encore la performance. Il travaille à partir de systèmes géométriques simples et s’intéresse à la complication et à la codification du langage et de la perception. Ses œuvres perturbent notre perception. Puisant autant dans les plans d’architecture ou dans les dessins techniques du design et du graphisme, Cerrillo projette dans l’espace réel des formes abstraites autonomes qui s’affranchissent des limites spatiales du lieu qui les entoure. Subtraction Screen (DdM) s’inscrit dans ce contexte et a été réalisée spécifiquement pour le Domaine du Muy.



Domestic Landscape and Affinities, 2014
Isa Melsheimer
Domestic Landscape and Affinities, 2014
Béton armé, plantes, tubes néon pour plantes
H 100 x 200 x 100 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

À la manière d’un bâtiment, cette œuvre a été réalisée à l’aide d’un coffrage rempli de ciment. Plusieurs niveaux et surfaces planes ont ainsi été créés pour accueillir des plantes, des objets divers ou même pour permettre au public de s’asseoir. La composition de cette oeuvre renvoie aux architectures brutalistes des années 1960 et 1970 que Melsheimer a reproduites dans des dessins à la gouache. Cette pièce
s’inscrit dans la recherche de l’artiste concernant les formes architecturales et plus particulièrement celles du modernisme et de son héritage.



We Are Concrete - We Are Bodies - We Have Sex - We Are Neoretroactive - We Are Relative (I), 2014
Isa Melsheimer
We Are Concrete - We Are Bodies - We Have Sex - We Are Neoretroactive - We Are Relative (I), 2014
Fibre de verre, béton armé, plantes aquatiques
3 parties H 42 x 47 x 35 cm, H 42 x 47 x 26 cm, H 43 x 50 x 28 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

Les trois éléments de cette œuvre ont plusieurs fonctions : du tabouret au pot de fleurs de style brutaliste. Ils reproduisent en miniature des gratte-ciels et recréent
ainsi un paysage urbain. L’artiste a subtilement adapté le poème Mirrors of New York (1925) de Benjamin de Casseres dans son titre qui est une allusion au modernisme architectural cité dans son travail. Les vers de ce poème ont été également utilisés comme épigramme par Rem Koolhaas dans son livre culte Delirious New York: A Retroactive Manifesto for Manhattan (1978).



Stonewall, 2006
Monica Bonvicini
Stonewall, 2006
Acier galvanisé, chaînes, verre sécurit brisé
H 200 x 123 x 100 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

La série des Stonewalls a débuté en 2001, à la suite des émeutes survenues lors du sommet du G8 à Gênes. En associant une barrière métallique et du verre brisé, cette oeuvre unit un symbole de pouvoir : les barrières qui mettent à distance le peuple, et le résultat d’une réaction violente : les vitrines cassées. Au-delà de cette symbolique, Monica Bonvicini accentue la tension psychologique propre aux matériaux de l’architecture moderne.



Sans titre (Banc), 2006
Jean-François Fourtou
Sans titre (Banc), 2006
Bois peint, acier
H 161 x 310 x 71 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

Ce banc appartient à l’oeuvre monumentale Mes Maisons réalisée en 2007. D’après ses souvenirs, Jean-François Fourtou a reconstruit à échelle double une partie de la maison de son arrière grand-mère. Les objets (balai, chaises, banc, lit) y retrouvent la taille démesurée qu’ils avaient lorsque l’artiste était enfant. Ces jeux d’échelle qu’affectionne Jean-François Fourtou perturbent nos repères d’adulte et renvoient naturellement le spectateur à sa condition et son regard d’enfant.



Signal éolien, 2006
Takis
Signal éolien, 2006
Fer, acier
H 413 cm x 500 cm env.
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

L’œuvre de Takis se caractérise par une interaction entre forme artistique et phénomène scientifique. Après avoir expérimenté dans ses œuvres l’énergie des champs magnétiques, Takis s’est intéressé à l’énergie cinétique du vent. Le Signal Éolien est un dispositif mécanique semblable aux éoliennes. Le déplacement aléatoire de ses pales en fonction de l’énergie et de la direction du vent rend visible un phénomène naturel et crée un dialogue entre cette œuvre monumentale et son environnement. Les éléments naturels participent à l’activation et à la poésie des oeuvres de Takis qui s’affranchissent ainsi du traditionnel statisme de la sculpture.



Red M&M (No. 7)
Dan Colen
Red M&M (No. 7)
Pierre et peinture acrylique
91,4 x177.8 x 121.9 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2016-2018

Dan Colen est un artiste qui s’approprie les codes de la Street Culture et du Pop Art pour contaminer et distordre notre perception d’un quotidien ordinaire. Il utilise dans son œuvre pluridisciplinaire des matériaux pauvres (naturels ou jetables) pour les transformer en oeuvres d’art contemplatives et de belle facture. La série M&Ms, initiée en 2012, est réalisée à partir de véritables rochers peints aux couleurs chatoyantes des célèbres sucreries. Elle monumentalise ainsi un plaisir simple et quasi universel.



Poisson Paysage, 2007
François-Xavier Lalanne
Poisson Paysage, 2007
Bronze
H 205 x 305 x 84,5 cm
Edition de 8 ex


Œuvre présentée en
2015-2018

Mettant la nature et l’animal au centre de ses préoccupations, François-Xavier Lalanne a développé une œuvre sensible et imprégnée d’humour, résultat d’une attention accrue à tout ce qui l’entoure. Désireux de conférer à son travail un caractère fonctionnel, la sculpture Poisson Paysage offre à l’observateur une nouvelle fenêtre sur l’environnement. Le fragment de paysage isolé devient une photographie vivante.



Untitled (100 %), 2011
Gabriel Kuri
Untitled (100 %), 2011
Métal peint
H 135 x 394 x 135 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2016-2018

Cette sculpture est composée de quatre parties représentant chacune un quart de cercle. Ensemble, elles forment les « 100 % » auxquels le titre fait référence, même si assemblées elles ne forment pas un cercle cohérent. La position des éléments est importante car l’artiste les pense à la fois de façon réelle et symbolique. Certains sont posés l’un contre l’autre, empilés, calés ou groupés. Ils évoquent alors les relations qui existent entre les mots, l’information, les personnes et/ou les groupes sociaux. Les sculptures en métal de Gabriel Kuri font le lien entre le langage formel de la sculpture moderniste et les conventions de représentation des données économiques et statistiques en courbes, camemberts et autres diagrammes.



Population Sommaire, 2010
Guillaume Leblon
Population Sommaire, 2010
Terre cuite noire
Variable
Pièce unique


Œuvre présentée en
2017-2018

Les travaux de Guillaume Leblon envisagent autrement la relation entre les spectateurs, les objets, l’architecture et leur environnement. Les sculptures interrogent ainsi l’espace et le temps. La plaque en acier délimite un espace fictif se détachant par sa géométrie. Elle est peuplée par différentes formes étrangères les unes aux autres. Du fait de son exposition à la nature, l’oeuvre porte les empreintes du temps : son aspect change selon les variations météorologiques et la lumière. La réflexion sur le temps est également convoquée par les matériaux qui s’altèrent en réagissant aux stimulations du dehors. La sculpture est pénétrée par son environnement tout comme elle le pénètre.



Chromosaturation pour une allée publique, 1965-2012
Carlos Cruz-Diez
Chromosaturation pour une allée publique, 1965-2012
Plexiglas, aluminium
H 244 x 732 x 488 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

Théoricien de la couleur, Carlos Cruz-Diez est une des figures majeures de l’art optique et cinétique. Son travail utilise la pureté de la couleur pour modifier notre perception de l’environnement et notre conscience de la réalité. Chromosaturation pour une allée publique invite le visiteur à s’immerger dans un pavillon composé de trois espaces de couleurs complémentaires – rouge, bleu, vert. Les effets de saturation chromatique sollicitent et perturbent nos sens à mesure que l’on avance dans les différentes parties de l’œuvre.



Green M&M (No. 9), 2014
Dan Colen
Green M&M (No. 9), 2014
Pierre et peinture acrylique
147.3 x 198.1 x 142.2 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2016

La Fabrique de la Mémoire, 2008
Anne et Patrick Poirier
La Fabrique de la Mémoire, 2008
Construction nonagonale en miroirs avec inscriptions sablées
Chaque panneau : 250 x 130 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2017-2018

À la fois sculpteurs, architectes et archéologues, Anne et Patrick Poirier ont débuté leur oeuvre en explorant des sites et des vestiges issus de civilisations anciennes. Leurs travaux sont une exploration de l’histoire à travers des cités réelles ou imaginaires. Ils soulignent la permanente fragilité de la mémoire et traduisent la volonté des artistes de la préserver. En pénétrant dans la sculpture composée de miroirs, le visiteur voit son image et des inscriptions sablées se superposer et se démultiplier à l’infini. De l’extérieur l’installation est le reflet de ce qui l’entoure mais à l’intérieur elle permet l’union de l’œuvre , l’environnement et le visiteur.



Nope, 2012
Liam Gillick
Nope, 2012
Sérigraphie sur verre acrylique blanc dans boîte lumineuse LED à double face
100 x 100 x 18 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2016-2018

Nope renvoie à l’un des textes non publiés de Karl Marx, dans lequel quatre personnages débattent de manière satyrique de sujets absurdes provenant de polémiques philosophiques irrésolubles. À la fin de cette nouvelle, Merten, tente en vain de sauver son chien d’une mort misérable par constipation, mal que le triste propriétaire associe à son incapacité à écrire et transmettre ses propres réflexions. Nope est une référence directe aux contraintes de créations, à l’autocritique et aux luttes personnelles que mènent tous les artistes. Gillick joue régulièrement avec des références historiques et littéraires pour transmettre ses messages.



Direction Through Indirections (Bronze Version), 2003
Sam Durant
Direction Through Indirections (Bronze Version), 2003
Bronze, acier inoxydable
170 x 188 x 150 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

Sam Durant est un artiste dont les oeuvres appellent systématiquement au débat sur les problématiques sociales, politiques et culturelles dans l’histoire américaine. Direction Through Indirections représente un arbre retourné et posé sur un miroir. Cette œuvre est une référence directe aux Upside Down Trees de Robert Smithson auxquels Sam Durant ajoute une dimension plus symbolique.
Cet arbre représente à la fois l’arbre généalogique, l’arbre de la connaissance mais il est aussi le symbole de la culture amérindienne, elle-même à l’origine de la culture américaine. Originellement créée en fibre de verre pour Upside Down Pastoral Scene, cette œuvre est une version réalisée en bronze pour l’extérieur.



Success Failure, 2014
Gianni Motti
Success Failure, 2014
Plaques imprimées et tube en aluminium
H 220 x 132 x 6 cm
Edition de 7 ex


Œuvre présentée en
2015-2018

Le travail de Gianni Motti échappe aux formats traditionnels de diffusion de l’art. Génie de l'appropriation et de la manipulation des événements, ses oeuvres se répercutent sous forme d'interférences absurdes et ironiques, et se transforment en un organe de protestation sociale et politique. Motti sème le désordre, avec une intelligence rare et un sens aigu à la fois de l’à-propos, de l’absurde et de l’engagement. Sa devise : être au bon moment au mauvais endroit. Dans Success Failure, l’artiste invite ironiquement le visiteur à faire un choix entre le chemin du succès ou celui de l’échec, véritable obsession du XXIe siècle.



Pomme de New York, 2006
Claude Lalanne
Pomme de New York, 2006
Bronze
H 248 x 217 x 225 cm
Edition de 8 ex


Œuvre présentée en
2015-2018

Les œuvres hybrides, poétiques et surréalistes de Claude Lalanne provoquent autant l’étonnement que la fascination. Malgré l’apparente simplicité formelle de la Pomme de New York, cette sculpture aux dimensions spectaculaires, magnifie la beauté des formes naturelles les plus familières, en l’occurrence celle d’une pomme. Claude Lalanne utilise des procédés techniques tels que l’empreinte, le moulage et la galvanoplastie pour transposer fidèlement dans ses sculptures la richesse et la subtilité des formes végétales et animales.



Nougat, 2009
Katja Schenker
Nougat, 2009
Béton, divers minéraux
H 200 x 200 x 50 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

Depuis les années 1990, Katja Schenker développe un travail qui allie performance et sculpture, et utilise le dessin, la photographie et la vidéo pour approfondir et documenter les étapes successives de son processus créatif. Cette œuvre est le résultat d’une performance réalisée en 2009 à la fondation Sittertal à Saint-Gall en Suisse. Après avoir réalisé une excavation, l’artiste a rempli la cavité obtenue d’éléments naturels divers qu’elle a ensuite entièrement recouverts de béton.
À l’issue de l’exposition, le bloc de béton solidifié a été extrait du sol puis ses faces ont été découpées laissant ainsi apparaître, à la manière d’une carotte géologique, le processus de réalisation de l’œuvre.



Deep Violet, 2014
Mark Handforth
Deep Violet, 2014
Aluminium peint
H 224 x 330 x 140 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015

A-Z Deserted Island VI, 1997
Andrea Zittel
A-Z Deserted Island VI, 1997
Fibre de verre, bois, plastique, flotteur, siège en vinyle, logo en vinyle
H 91,4 x 228,6 x 228,6 cm
Edition de 10 ex


Œuvre présentée en
2015-2018

L’artiste américaine Andrea Zittel est connue pour son approche très particulière de l’espace, du quotidien et de son organisation. Elle crée toutes sortes d’œuvres : des sculptures, des objets, des vêtements, des caravanes, des îles désertes… Créée en 1997 à l’occasion de Munster Sculpture Project en Allemagne, A-Z Deserted Island VI appartient à un ensemble de 4 petits « îlots » flottants réalisés en fibre de verre et équipés d’un siège individuel. Destinées à l’origine à flotter ensemble, les œuvres A-Z Deserted Islands, traduisent à la fois un besoin d’isolement et d’intimité tout en restant proche d’une communauté.



Dynamo, 2010
Atelier Van Lieshout
Dynamo, 2010
Fibre de verre, bois, matelas, draps
H 150 x 165 x 280 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

Cette œuvre est une sculpture habitable et fonctionnelle. Telle une chambre d’hôtel mobile, l’intérieur comprend tout le confort de base : matelas, draps, couvertures,
veilleuses et prises électriques. Fabriquée en fibre de verre, cette unité d’habitation rappelle le minimalisme des célèbres Soft Edge Furniture, réalisées dans les années 1990. D’une largeur équivalente à celle d’un lit double, cet abri aux apparences de coffre-fort est aussi rassurant qu’anxiogène, faisant écho au « capsule hôtel » japonais, qui présente la particularité d’optimiserl’espace en offrant de simples cabines-lits aux clients.



Sans titre, 1985
Keith Haring
Sans titre, 1985
Peinture polyuréthane sur acier A36
H 203 x 213 x 343 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

L’œuvre sculpturale de Keith Haring, réalisée entre 1982 et 1989, était destinée à l’origine à un usage dans l’espace public. Ces sculptures ont pour vocation de démocratiser l’art, diffuser un message direct et accessible au plus grand nombre sans se soucier des préoccupations du monde de l’art.
Avec la sculpture monumentale, Keith Haring a pu développer une expression alternative au Street Art et partager durablement son style énergique et généreux dans des environnements urbains.



Untitled (4 chairs), 1986-2014
John M. Armleder
Untitled (4 chairs), 1986-2014
4 chaises d'occasion en bois
H 100 x 40 x 40 cm chaque
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

Dans la filiation des Ready-Made de Duchamp, l’artiste suspend quatre chaises banales en haut des arbres du parc. Ce geste absurde est fidèle à la philosophie du
groupe Ecart, proche de Fluxus, qu’Armleder fonda en Suisse en 1968. Par des associations simples et délibérément humoristiques, Armleder bouscule la notion et le statut d’œuvre d’art, une chaise perchée en haut d’un arbre devient ainsi une sculpture monumentale. La sacralité de l’art est ici mise à distance au profit du plaisir du jeu et de l’inattendu.



Œuvre réalisée in situ
RockStone 198, 2015
Arik Levy
RockStone 198, 2015
Sculpture en acier inoxydable de grade maritime poli miroir, socle en acier inoxydable poli miroir
Avec socle : H 248 x 100 x 100 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

La sculpture, inspirée de la forme d’un rocher solide et immense devient ici moderne, digitale, lisse et précise, comme découpée au laser. En utilisant les techniques de production les plus innovantes, Arik Levy estompe les limites entre sculpture et design contemporain. Les surfaces de RockStone 198 réalisées en acier inoxydable poli miroir ne réfléchissent pas seulement la nature, elles créent des effets d’optiques qui déforment notre perception de l’environnement immédiat.



Dream Stone, 2010
Sui Jianguo
Dream Stone, 2010
Acier inoxydable sablé
H 230 x 370 x 270 cm
Edition de 3 ex


Œuvre présentée en
2015-2018

L’œuvre Dream Stone est née de la découverte d’un caillou glané sur le chantier de l’Exposition Universelle à Shanghaï en 2010. Après avoir scanné, modélisé et agrandi des milliers de fois informatiquement ce modeste caillou, des plaques d’acier ont ensuite été usinées, découpées au laser et montées tel un feuilletage en nid d’abeilles. L’artiste a finalement obtenu une sculpture monumentale qui évoque l’adéquation de la nature au monde contemporain et les métamorphoses induites par les nouvelles technologies.



Cloud Cities / Air-Port-City 4 Modules Metal, 2010-2011
Tomás Saraceno
Cloud Cities / Air-Port-City 4 Modules Metal, 2010-2011
Aluminium, miroir, acier, dibond, fer, câble en acier
H 354 x 680 x 393 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

Cloud Cities est une utopie architecturale développée par Tomás Saraceno qui permettrait de surmonter les problèmes de surpopulation et de destruction de
l’environnement. Inspirée de l’éponyme Airport City de Frankfurt, cette oeuvre est une constellation d’imposants modules interconnectés les uns aux autres. Elle
invite le visiteur à entrer et à se mouvoir dans cet espace à la géométrie complexe, alliance d’architecture, d’art et de science. Ce prototype de cité flottante pensée
comme un assemblage de cellules fait référence à l’architecture utopiste de Buckminster Fuller et notamment à son projet de sphère en lévitation Cloud Nine.



A Giant Leap of Faith, 2006
Subodh Gupta
A Giant Leap of Faith, 2006
Acier inoxydable
H 700 x 180 x 180 cm
Edition de 3 ex


Œuvre présentée en
2015-2018

Digne héritier du langage duchampien, Subodh Gupta utilise des objets du quotidien qu’il accumule pour réaliser des installations et sculptures monumentales. Ces objets, le plus souvent des ustensiles de cuisine en inox, font référence à la culture indienne et aux réalités sociales et politiques de ce pays. Dans son œuvre A Giant Leap of Faith, Gupta a empilé 13 seaux pour former une colonne monumentale. Le seau, symbole du labeur quotidien de millions d’individus, acquiert ici une dimension spirituelle, à la manière des étranges monuments en béton dans la campagne indienne.



128 squares and their demonstration, 2015
Claudia Comte
128 squares and their demonstration, 2015
Mur en parpaings, peinture
H 300 x 600 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

Claudia Comte est une artiste qui produit une oeuvre protéiforme : installations, sculptures, peintures, pyrogravures, dessins, photographies. Cette peinture murale compose un quadrillage géométrique vert et noir sur un mur de 3 × 6 m. Claudia Comte réalise régulièrement des peintures monumentales qui immergent littéralement le spectateur et les oeuvres environnantes dans des décors hypnotiques. Leurs rythmes répétitifs et leurs couleurs éclatantes distordent avec gaieté et insouciance l’héritage de l’Art optique et de la peinture minimaliste. Cette sculpture a été réalisée spécifiquement pour le Domaine du Muy.



Œuvre réalisée in situ
4 centres délimitant un carré, 2008
David Saltiel
4 centres délimitant un carré, 2008
Acier inoxydable poli miroir
H 183 x 163 x 163 cm
Edition de 11 ex


Œuvre présentée en
2015-2018

Cette œuvre se divise en quatre éléments qui délimitent et encadrent un espace cubique ; chacun étant composé de deux plaques d’acier poli miroir qui s’entrecroisent à 90 degrés. Leur hauteur, 183 cm, est empruntée au Modulor de Le Corbusier. Le visiteur peut circuler à l’intérieur de cet espace mis en abyme par la réflexion des surfaces miroitantes de l’oeuvre. Installée dans un espace naturel, l’oeuvre reflète également son environnement au point de s’y fondre totalement.



Narcissus Garden, 1966-2011
Yayoi Kusama
Narcissus Garden, 1966-2011
1 600 sphères en acier inoxydable
Dimensions variables, chaque sphère diam. 28 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2017

La Petite Maison, 2015
Roman Signer
La Petite Maison, 2015
Maisonnette en bois
H 150 x 150 x 150 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2016

Œuvre réalisée in situ
Knot II, 2010
Antony Gormley
Knot II, 2010
Fonte grise
H 129,5 x 197 x 126 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015

Vélo Girouette, 2015
Roman Signer
Vélo Girouette, 2015
Vélo, socle métal
H 400 cm env.
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2016

Mesopotamia, 2012-2015
Anne et Patrick Poirier
Mesopotamia, 2012-2015
Granit noir gravé à la feuille d'or
H 128 x 58,5 x 58,5 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2016

Bob, 2010
Claire Fontaine
Bob, 2010
Marbre noir
H 103 x 60 x 35 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2018

Évoquant à première vue un buste en marbre de style antique, cette oeuvre reproduit en réalité les traits du célèbre punching ball « Big Bob » utilisé pour l'entraînement des sports de combat. De manière humoristique, Claire Fontaine inverse le statut de Bob, simple mannequin de frappe devenu une œuvre d’art intouchable (au sens propre comme au figuré). Ce renversement ironique des valeurs conventionnelles est caractéristique du travail de Claire Fontaine.



Sculpture or Pavilion?, 2015
Dan Graham
Sculpture or Pavilion?, 2015
Cadre en acier inoxydable, verre
230 x 344 x 344 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2016-2017

Untitled (grey), 2011
Peter Kogler
Untitled (grey), 2011
Aluminium peint
H 45 x 180 x 60 cm
Edition de 8 ex


Œuvre présentée en
2015-2016

Untitled (red), 2012
Peter Kogler
Untitled (red), 2012
Aluminium peint
H 45 x 180 x 60 cm
Edition de 8 ex


Œuvre présentée en
2015-2016

Danuza Leão [Rio], 2013
Sarah Morris
Danuza Leão [Rio], 2013
2 Duratrans effet miroir sur caisson lumineux double face à éclairage LED
H 115 x 100 x 18 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015

Mushroom UG CM 308 F4 Hok Spanish Gold Tropi Cali, 2008
Sylvie Fleury
Mushroom UG CM 308 F4 Hok Spanish Gold Tropi Cali, 2008
Fibre de verre, peinture métallique pour voiture
H 120 x 110 cm
Pièce unique
2015
Teardrops, 2015
Rob Wynne
Teardrops, 2015
Bronze
H 97 cm / 61 cm / 41 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015

Mini Brothers (Oak), 2015
Vidya Gastaldon
Mini Brothers (Oak), 2015
Paires d'yeux uniques en chêne, vernis acrylique
Diam. 13 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2016

J'aime l'Amérique - Hommage à Jacques Derrida, 2007
Mounir Fatmi
J'aime l'Amérique - Hommage à Jacques Derrida, 2007
Barres de saut d'obstacle peintes, échelles en métal
Dimensions variables, env. H 257 x 500 x 1000 cm
Edition de 5 ex


Œuvre présentée en
2015

HEAD (Li Gao), 2013
Not Vital
HEAD (Li Gao), 2013
Acier inoxydable avec revêtement PVD
H 175 x 145 x 140 cm
Edition de 3 ex


Œuvre présentée en
2015

Les Ilots, 2010
Claude Parent
Les Ilots, 2010
Acier et aluminium
150 x 180 x 230 cm, 130 x 130 x 265 cm et 210 x 150 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2016

Clarice Again, 1966-1967
Niki de Saint Phalle
Clarice Again, 1966-1967
Polyester peint
H 190 x 140 x 125 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015




Fontaine aux Nanas
Niki de Saint Phalle
Fontaine aux Nanas
Polyester peint, système électrique
H 55 x 225 x 225 cm
Edition de 3 ex


Œuvre présentée en
2015-2017

Le Gisant, Youri Gagarine, 2009
Xavier Veilhan
Le Gisant, Youri Gagarine, 2009
Fonderie d'aluminium, résine, peinture polyuréthane
H 76 x 450 x 186 cm
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015

L'Arbre à Pluie, 1995
Michel François
L'Arbre à Pluie, 1995
Réseau de tuyaux d'eau et système de brumisateurs dans les branches d'un arbre
Dimensions variables
Pièce unique


Œuvre présentée en
2015-2016